lundi Aoû 08, 2022
Téléphone : +33.1.83.06.02.40

Les enjeux pour la facture instrumentale lors de la 19ème session de la Conférence des Parties de la CITES

cites cop19 2

Le pernambouc - pau-brazil - Paubrasilia echinata à la Cop19

Parmi les 52 propositions d'amendements aux annexes I et II de la CITES qui ont été publiés le 23 juin 2022 et qui seront étudiées lors de la Cop19 au Panama du 14 au 25 nouvembre 2022, 6 concernent la facture instrumentale : le pernambouc, l'ipé, le khaya, la palissandre Sisso, le padouk et l'afzelia. (voir les propositions)
 
La plus problématique de ces 6 propositions est la proposition 49 émise par le Brésil qui demande le transfert de l'espèce de l'Annexe II à l'Annexe I, ce qui provoquerait des conséquences dévastatrices pour les artisans archetiers et les musiciens qui voyagent avec leur archet.
Pernambouc - CoP19 Prop. 49, Brésil

Paubrasilia echinata Common Name(s): Brazilwood, Pernambuco

Proposition : Transférer de l'Annexe II à l'Annexe I avec l'annotation "Toutes les parties, produits dérivés et produits finis, y compris les archets d'instruments de musique, à l'exception des instruments de musique et de leurs parties, des orchestres itinérants, et des musiciens solistes porteurs de passeports musicaux conformément à la Rés. 16.8". (télécharger la proposition du Brésil) -

Proposition faite par : Brazil

Utilisation en facture instrumentale : archets

Impacts potentiels pour les instruments de musique : (voir les différents communiqués ci-dessous)

  • Fabricants : commerce interdit des bois sous toutes ses formes et produits dérivés. Seul le commerce pré-convention (13/09/2007) serait autorisé et soumis aux permis CITES (exportation, ré exportation, importation)
  • Musiciens : soumis au Certificat pour Instruments de Musique

La réaction des fabricants d'instruments de musique et des musiciens

La CSFI et ses partenaires se sont mobilisés pour réagir à la proposition du Brésil car celle-ci n'aurait, en l'état, aucun bénéfice sur la préservation de l'espèce (comme le reconnaît le Brésil lui même) et aurait des conséquences désastreuses pour les artisans archetiers et les musiciens qui voyagent.

Vous trouverez ci-dessous les communiqués de presse ainsi que les déclarations que nous avons déjà faites auprès de la délégation française à la Cop19 et des états membres de l'UE à la CITES et auprès des autorités CITES de certains pays.

La CSFI est mobilisée avec ses partenaires :

- GLAAF : le Groupement des Luthiers et Archetiers d’Art de France 

- ALADFI : L'Association des luthiers et archetiers pour le développement de la facture instrumentale

- Les Forces Musicales : Le Syndicat professionnel Les Forces Musicales

- AFO : L’Association Française des Orchestres

- Profedim : Syndicat Professionnel des Producteurs, Festivals, Ensembles, Diffuseurs Indépendants de Musique

- FIM : La Fédération Internationale des Musiciens

- PEARLE : Performing Arts Employers Association League Europe

- IPCI : International Pernambuco Conservation Initiative

- EILA : L'Entente Internationale des Maitres Luthiers et Archetiers d'Art 

- Alliance-USA : International Alliance of Violin and Bow Makers for Endangered Species


LES COMMUNIQUÉS ET DÉCLARATIONS

Communiqué de presse France
Communiqué de presse - 11 07 2022
 

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Vu dans la presse

Pernambouc et musique

Les archetiers inquiets face à l'interdiction du bois du pernambouc : vers l'extinction de l'archèterie ?

Le 18 juillet 2022 - France Musique : Fanny Reyre Ménard, luthière et membre de la Chambre Syndicale de la Facture instrumentale (CSFI), nous explique pourquoi la proposition d'amendement du Brésil à la CITES pose problème au secteur des archetiers, pourtant déterminés à protéger ce bois qu'ils chérissent. Écouter le 3 mn

 


6ddb2450462828abf9aabc88d6bfb7fe XL

Interdiction du bois de pernambouc : les archetiers sonnent l'alarme

France Musique, le 13 juillet 2022 : Le Brésil envisage sérieusement d'interdire le commerce du pernambouc, l'arbre dont le bois sert à confectionner les archets. Les professionnels du secteur se mobilisent, craignant "l'extinction proche de l'archèterie". Lire l'article

 

 


 

58b053c805beeea9e04dde1724076741 XL

Sans le pernambouc, la musique classique ne sera plus la même

La Lettre du Musicien, le 12 juillet 2022 - En novembre prochain, cette espèce d’arbre originaire du Brésil risque d’être inscrite à l’annexe I de la Cites. Une menace pour l’avenir du métier d’archetier. Entretien avec Arthur Dubroca, du Groupement des luthiers et archetiers d’art de France (Glaaf). Lire l'interview