jeudi Sep 29, 2022
Téléphone : +33.1.83.06.02.40

Statistiques du commerce des espèces menacées


Les données présentées concernent le commerce international :

  • Des espèces menacées de bois inscrites à une des 3 annexes de la CITES
  • Période cumulée de 10 ans, de 2011 à 2020 :
  • En m3
  • Quel que soit le spécimen : grume, bois sciés, produit en bois, bois, bois transformé, placages dédossé/tranché, bois contre-plaqués, sculpture, racine, copeau, produit, spécimen scientifique
  • Quelle que soit la source : Prélevés dans la nature, Plantes reproduites artificiellement, Pré-Convention, Non signalé, Source inconnue, Confisqués ou saisis
  • Quelle que soit la transaction : commerciale ou non
  • Source des données traitées : https://tradeview.cites.org/fr/overview 

SYNTHÈSE DES STATISTIQUES PRÉSENTÉES

  • Les espèces les plus présentes dans le commerce international
  • Les pays exportateurs les plus importants
  • Les pays importateurs les plus importants
  • Les spécimens exportés
  • La source des bois présents dans le commerce

REMARQUES :

  • Toutes les données proviennent de deux sources : les pays exportateurs d’une part et les pays importateurs d’autre part. Il est à noter que les données varient parfois de façon très significative d’une source à l’autre. Pour la présente synthèse, la donnée la plus grande a été sélectionnée à chaque fois.
  • Les données présentées ont été synthétisées et ne permettent pas une vision détaillée mais globale du commerce des espèces menacées. Pour plus de détail et pour des statistiques plus fines, voir le site https://tradeview.cites.org/fr/overview . Voir également https://trade.cites.org/fr/cites_trade

Image
Image

Commentaire :

  • L’espèce CITES la plus commercialisée, et de loin, est le pterocarpus erinaceus qui est inscrite à l’annexe II sans annotation depuis le 02 janvier 2017 (04/02/20217 dans l’UE). Il est à noter que cette espèce connue sous le nom commun de Kosso est utilisée en facture instrumentale, notamment en guitare.  Le commerce d’instruments de musique doté de cette espèce est donc soumis aux permis CITES.
  • La 2ème espèce la plus commercialisée est le dalbergia latifolia très utilisée en facture instrumentale. Il serait pertinent de réaliser de statistiques ciblées sur cette espèce car une bonne partie des palissandres provenant d’Inde doit être issue de « plantes reproduites artificiellement ».
  • Les genres les plus exportés sont très utilisés en facture instrumentale : dalbergia, swietenia, guibourtia et cedrela
  • Cela confirme la fragilité des espèces CITES couramment utilisées en facture instrumentale

 

Image
Image

Commentaire :

  • Le continent africain est à 69% le premier exportateur de bois classés à la CITES. L’Asie vient en deuxième position avec 22%, suivie de l’Amérique du sud et centrale.

  • Ce n’est pas un scoop, la Chine est de loin – 85 % - le plus gros importateur de ces bois


 

Image

Commentaire :

Les grumes et bois sciés représentent 88% du commerce des bois CITES. La notion de produit bois en m3 est peu parlante. Une étude spécifique aux produits de bois est à réaliser.


 

Image

Commentaire :

  • Depuis l’inscription en 2017 du Pterocarpus erinaceus et du genre dalbergia, on constate :
  • Un pic du prélèvement de l’espèce dans la nature qui s’explique par le commerce important de ces espèces récentes à la CITES
  • Une baisse régulière des exportations issues d’un prélèvement de l’espèce dans la nature à partir de 2018

 

SOURCE DES DONNÉES STATISTIQUES

Image
Image
Le commerce international des espèces d’arbres inscrites à la CITES (Doc à télécharger)