lundi Jan 30, 2023
Téléphone : +33.1.83.06.02.40

Les Commerces et Artisans de Proximité d'Instruments de Musique - CAPIM

 

En 2021, une nouvelle commission dédiée aux magasins de musique a été créée au sein de la CSFI avec une première réunion le 18 janvier qui a conclu à deux actions immédiates :
- nommer cette commission Commerces et Artisans de Proximité d'Instruments de Musique (CAPIM)
- créer un Label CAPIM CSFI pour valoriser leur savoir-faire


Article Profession Musique sur la création de la commission CSFI CAPIM

CAPIM 1CAPIM 2

Liste des CAPIM CSFI et Carte d'implantation


LISTE DES CAPIM ADHÉRENTS À LA CSFI

Adhérent Activité Contact Site web
AJ Atelier des Cuivres Commerce d'instruments à vent (Cuivres) Adrien Jaminet Voir
       
Arpèges, Armand Meyer Commerce d'instruments de musique Yannick Bauer Voir
       
Benoît Pianos Commerce de pianos Benoit LOISEAU Voir
       
Bertet Musique Commerce d'instruments de musique généraliste Benoît Bertet Voir
       
Betbeder Musique Commerce d'instruments de musique généraliste Gonzalez Robert Voir
       
Paul Beuscher Commerce d'instruments de musique généraliste Hugues Lemoine Voir
       
Delmas Musique Commerce d'instruments de musique, pianos et généraliste Chantal Gombert Voir
       
Desevedavy Commerce de pianos Vincent Morin-Desevedavy Voir
       
Dupont Metzner Commerce d'instruments de musique généraliste Jean-Claude Duval Voir
       
Guitare Gam Commerce de guitares Philippe Sabourin Voir
       
Juste un piano Commerce de pianos Simon Paupier Voir
       
La Baguetterie Commerce de percussions  Thierry Lalite  Voir
       
Luthimate (adhérent APLG) Luthier et commerce de guitares  Damien Bonvarlet  Voir
       
Musique et Art Commerce d'instruments à vent Marie Laure Wykrykacz Voir
       
Musique Océane Commerce d'instruments à vent Julien Justal-Gervais Voir
       
Ophicléide Commerce d'instruments à vent Agnès GROSS Voir
       
Pianorama Commerce de pianos Frédéric Arène Voir
       
Vendée Musique Commerce d'instruments de musique - luthier guitare et facteur pianos Jean-Baptiste Lorin Voir
       

Le Label CAPIM

logo Luthiers et Facteurs de France Horizontal RVB

Voici les entreprises ayant reçu le label lors des commissions d'attribution :

 

Le projet du Label, les conditions d'attribution et la charte


En savoir plus sur le Label (cliquez ici pour lire)

Le projet

Les Commerces et Artisans de Proximité en Instruments de Musique (CAPIM) adhérant à la Chambre syndicale de la facture instrumentale (CSFI) souhaitent mettre en place un label valorisant leurs savoir-faire et le service de proximité. Ce label ne comporte aucun caractère légal, ne fait ni l’objet d’une appellation officielle, ni l’objet d’une certification et désigne davantage un signe d’authenticité donné aux CAPIM, membres de la CSFI.

L’objectif de ce label est de valoriser les savoir-faire des commerces et artisans de proximité et des services de conseil à l’achat, d’accompagnement, d’entretien et de réparation des instruments de musique et de leurs accessoires qui sont commercialisés. Ce réseau regroupe des entreprises qui sont présentes sur l’ensemble du territoire.

A travers ce label, les commerces et artisans de proximité souhaitent également affirmer leur volonté de proposer aux musiciens, confirmés ou en devenir, une qualité de service leur permettant de réaliser le choix le plus adapté à leur situation et à leurs objectifs musicaux.

C’est ainsi qu’est née la Charte du label (voir ci-dessous) qui met en avant les valeurs qui sont essentielles aux yeux des commerces et artisans de proximité de la CSFI et les engagements qu’ils prennent.

Procédure d’attribution du label

    1. Pour que le professionnel détenant une enseigne – puisse candidater pour  le label CSFI CAPIM, il faut en premier lieu qu’il soit adhérent de la CSFI (cette adhésion est nécessaire, mais elle ne garantit pas pour autant l’attribution du label) et qu’il ait pour activité principale la vente d’instruments de musique dans un lieu physique de proximité. Le candidat doit présenter ses activités techniques et le personnel compétent pour répondre aux exigences de préparation pour chaque instrument intégré dans ce label ou à défaut, d’un service technique interne. Le candidat sera en mesure de présenter le ou les sous-traitants de proximité pouvant certifier les compétences techniques nécessaires pour assurer les préparations et le niveau de maintenance exigés par ce label pour chaque famille d’instruments proposée à la vente par le candidat.
    2. Le candidat qui est un nouvel arrivant à la CSFI et qui souhaite obtenir le label doit au préalable obtenir le parrainage d’un CAPIM déjà adhérent de la Chambre syndicale. Dans le cas d'un professionnel membre d’une organisation professionnelle, il peut s’agir également du parrainage d'un des adhérents ou bien de l’approbation écrite du Bureau de ladite association.
    3. Le candidat devra envoyer son dossier contenant : le questionnaire candidat au label CAPIM dûment rempli,  les documents justificatifs demandés dans le questionnaire et la charte, et enfin  la charte de qualité et d’engagement signée.
  • L’entreprise pourra prétendre à deux labels distincts :
  • Label CAPIM Généraliste : entreprise dédiée principalement à la vente dotée d’un service technique ou faisant appel à un sous-traitant offrant ce service technique qui a moins de 5 ans d'expérience.
  • Label CAPIM Spécialiste : entreprise de vente employant un luthier ou facteur dans au moins une famille d’instruments ou faisant appel à un sous-traitant (offrant les mêmes prestations) qui a au moins 5 d'expérience.

A noter : Chaque luthier ou facteur sous-traitant devra être parrainé par au moins un  de ses pairs, membre de la CSFI ou d’une des associations membre de la CSFI ou du bureau d’une de ces associations.

  • L’attribution du label aux entreprises demandeuses est discutée et décidée de manière collégiale lors des réunions de la commission CAPIM, soit une fois par mois environ.

L’utilisation du label et des outils de communication associés

1. Le label est attribué pour une période de 3 ans, au bout de laquelle le professionnel doit présenter à nouveau  son dossier de candidature  à la commission CAPIM. Le professionnel adhérent doit être à jour de ses cotisations pour pouvoir bénéficier du label dans le temps. Pour les CAPIM qui sont déjà adhérents d’une association membre de la CSFI, une cotisation de 50 € HT sera demandée.

2. Le professionnel recevra un certificat attestant du fait qu’il bénéficie du label CSFI CAPIM.

3. Le professionnel ayant obtenu le label peut utiliser le logo autant qu’il le désire dans sa communication. Le logo dans son format numérique lui sera transmis à l’attribution du label et un kit communication lui sera proposé.

4.  Tout professionnel ne respectant pas les engagements de la Charte ou les principes indiqués dans le présent document se verra retirer le label.


 Exemples des formats du logo disponibles

logo CAPIM


 Pour obtenir le label, télécharger le questionnaire à nous renvoyer rempli et signé par courrier postal à CSFI, 9, rue Saint-Martin 75004 Paris ou par email à jcarbonneaux@csfi-musique.fr

Lire la charte (cliquez ici pour lire)

TÉLÉCHARGER LA CHARTE


La charte du label CSFI CAPIM

Je soussigné·e ………………………………………………………………………………………. [1]

représentant·e légal·e de ………………………………………………………………………………………………………[2]

certifie :

1.    Que l’enseigne que je représente est une entreprise enregistrée en France

2.    Que l’enseigne que je représente respecte :

  •     Toutes les obligations légales, fiscales et sociales[3]
  •     Les réglementations sanitaires nationales et européennes
  • Les réglementations nationales, européennes et internationales en matière d’environnement et de commerce des espèces protégées présentes dans les produits commercialisés

3.  Que l’enseigne que je représente s’engage à offrir à sa clientèle le conseil, l’assistance technique et fonctionnelle, à délivrer un haut niveau de qualité de service et à mettre à la disposition de ses clients toutes les informations utiles concernant :

  •       Le tarif, la garantie et le service après-vente
  •       Les matériaux entrant dans la composition des instruments et accessoires qu’elle vend
  •       Les documents obligatoires et/ou conseillés qui doivent accompagner l’instrument de musique ou l’accessoire lors d’un voyage ou de sa vente

4.    Que l’enseigne que je représente met en vente des instruments qui devront être préparés en suivant les critères suivants :

  •   Critères communs à tout instrument : De base, il faudra que l’instrument vendu intègre les prérequis obligatoires : Réglages et tests de l’instrument (jouabilité, justesse, etc.)

5.   Que l’enseigne que je représente déclare sur l’honneur participer directement et activement à la transmission des savoir-faire notamment par le biais de la formation. Et que l’entreprise encourage ses salariés à gagner en compétences par la formation, notamment en matière de techniques, de savoir-faire et de connaissances des produits commercialisés et des matériaux employés. Ceci concerne également la formation interne des collaborateurs au sein du commerce.

6.  Que l’enseigne que je représente déclare avoir, pour employé ou employeur, un artisan de la facture instrumentale (luthier, facteur ou accordeur de piano) ou en sous-traiter les services extérieurs dans le cadre d’un contrôle, maintenance, réparation ou restauration du parc d’instruments mis en vente par l’enseigne. L’approbation de leurs pairs pourra être demandée pour certifier la qualité de leur travail.

7.  Que l’enseigne que je représente s’engage à participer - en son nom propre ou au nom de son organisation professionnelle – à des actions pour promouvoir la pratique instrumentale pour tous les publics.

 Fait à …………………………………………………………, le……………………………….

 Nom de la société :                                                   Nom de son représentant légal :

 Signature et cachet :


[1] Nom de l’artisan ou du représentant légal

[2] Nom de l’entreprise ou de la marque. Lister ici tous les titres éventuels dont disposent la société : UMOF, EPV, Maître Artisan, Maître Artisan d’Art etc. Une copie des titres devra être fournie

[3] L’entreprise demandeuse doit fournir son numéro de Siret et une déclaration sur l’honneur attestant qu’elle est en règle :

  • Concernant les obligations en matière de taxe sur la valeur ajoutée et d'impôt sur les sociétés
  • Concernant les déclarations sociales et de paiement des cotisations et contributions de sécurité sociale.

TÉLÉCHARGER LA CHARTE