lundi Sep 25, 2017
Téléphone : +33.1.83.06.02.40
Composition des 6 commissions de travail de la CSFI

Composition des 6 commissions de travail de la CSFI

Présentation de la CSFI, les condition pour devenir membre de la CSFI, notre équipela liste de nos membres, la composition des 6 commissions de travail de la CSFI, nos partenaires et les Organisations professionnelles et institutions

Commission 1 : Développement de la Pratique Instrumentale

Rapporteur

Erwan Nédélec (Buffet Crampon)

Membres

  • Fanny Reyre-Ménard (L'Atelier du Quatuor)
  • Jacques Carbonneaux (APLG)
  • Séverine Coustoullier ( L'Atelier Musique)
  • Sébastien Cabaret (Yamaha Music Europe)
  • Gérard Klein (L'atelier d'Orphée)
  • Antoine Lescombe (Antoine Lescombe Luthier)
  • Arnaud Vasset (Hohner)
  • Gilles Braem (Président du GLAAF)
  • Quentin Salvant (Vandoren)

Travaux Commission 1
La Chambre Syndicale est engagée, depuis déjà de nombreuses années, pour le développement de la pratique instrumentale. La Chambre Syndicale est engagée, depuis déjà de nombreuses années, pour le développement de la pratique instrumentale. Partant du constat que seuls 3% des enfants pratiquaient un instrument de musique, la CSFI a mis en place le dispositif Orchestre à l’École en 1999, qui a laissé place aujourd’hui à une association qui fonctionne de manière parfaitement autonome et qui a permis la création de plus de 1000 orchestres dans les écoles françaises. Aujourd’hui, la Chambre Syndicale souhaite poursuivre son engagement pour la pratique instrumentale en redéveloppant un concept qu’elle avait elle-même mis au point il y a quelques années et qui s’intitule « Osez la musique ». La Commission 1 travaille sur ce projet en collaboration avec la Commission 3 – Événements en France – et se concentre dans un premier temps sur la mise en place d’événements régionaux en 2018 (dans la région Pays de la Loire) avant le lancement d’un événement national.

 

Commission 2 : Fabricants français de la Facture Instrumentale

Rapporteur

  • François Billecard (Buffet Crampon)

Membres

  • Jérôme Perrod (Buffet Crampon)
  • Sylvie Masson (Sylvie Masson Archetière, représentante du GLAAF)
  • Renaud Patalowski (Marigaux)
  • Emmanuel Tonnelier (Vandoren)
  • Frédéric Bousquet (TitaniumSound)
  • Virginie Pezet Berton (Aladfi)
  • Jacques Carbonneaux (APLG)
  • Alain de Gourdon (Lorée de Gourdon)
  • Jérôme Selmer (Selmer)
  • Jakez François (Harpes Camac)
  • Philippe Rigoutat (Rigoutat)
  • Sylvie Fouanon (Pianos Balleron)

Travaux Commission 2
La facture instrumentale française se concentre aujourd’hui surtout sur la lutherie de quatuor, les instruments à vent et leurs accessoires. Positionnée sur le haut de gamme, une majorité d’entreprises et d’artisans exporte plus de 80% de la production. Il n’est donc pas surprenant de voir les membres de la Chambre Syndicale participer non seulement aux grands rendez-vous internationaux (Musikmesse de Francfort, NAMM à Los Angeles, Music China à Shanghai, Mondomusica à Crémone…).La facture instrumentale française se concentre aujourd’hui surtout sur la lutherie de quatuor, les instruments à vent et leurs accessoires. Positionnée sur le haut de gamme, une majorité d’entreprises et d’artisans exporte plus de 80% de la production. Il n’est donc pas surprenant de voir les membres de la Chambre Syndicale participer non seulement aux grands rendez-vous internationaux (Musikmesse de Francfort, NAMM à Los Angeles, Music China à Shanghai, Mondomusica à Crémone…).Cette Commission suit de près les questions liés aux matériaux employés dans la facture instrumentale (Dalbergia, ivoire) puisque les fabricants français sont directement impactés par ces sujets. 
Elle travaille également en lien avec la Commission 5 sur l’étude économique devant permettre l’Évaluation du marché de la facture instrumentale française menée en 2017 en partenariat avec la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Économie. 
Cette commission a par ailleurs initié un rapprochement avec l’association Tous Pour La Musique (TPLM) qui regroupe presque toutes les organisations liées au secteur de la musique en France et qui souhaite également œuvrer pour une (re)valorisation de la musique en France. La CSFI vient tout juste d’intégrer cette association (mai 2017).

Commission 3 : Evénements en France

Rapporteur

  • François Roy (Yamaha Music Europe)
  •  
  • Membres
  • Jérôme Perrod (Buffet Crampon)
  • Stéphane Gentil (Selmer)

Travaux Commission 3
Comme son nom l’indique cette Commission s’occupe des événements en France.Comme son nom l’indique cette Commission s’occupe des événements en France.
En 2017, la Chambre Syndicale a organisé une conférence durant le salon Musicora sur le thème des Dalbergia à destination des fabricants et artisans et plus particulièrement des musiciens trop mal informés sur la nouvelle règlementation en vigueur. Une vidéo de la conférence et des questions-réponses qui ont suivi a été réalisée afin de permettre la plus large circulation possible de ces informations. 
Comme nous l’avons dit plus haut, en 2017-2018 la Commission 3 travaille étroitement avec la Commission 1 à la mise en place d’événements Osez La Musique régionaux (en 2018), les compétences de ces deux commissions étant nécessaires pour mener au mieux ce projet.
[/bt_accordion]

Commission 4 : Communication

Rapporteur

  • Sylvie Irvoas (Buffet Crampon)

Membres

  • Jean-Marie Paul (Vandoren)
  • Sébastien Cabaret (Yamaha Music Europe)
  • Jacques Carbonneaux (APLG)
  • Frédéric Bousquet (TitaniumSound)

Travaux Commission 4
Cette commission s’attache à présenter la cohésion et le dynamisme de la profession auprès des décideurs comme du grand public, tout en tissant un réseau d’informations interne aux adhérents de la CSFI. Son but est de donner une visibilité aux objectifs communs et aux actions d’une profession dont les acteurs sont des entreprises de formes et de tailles très diverses (importateurs, fabricants, luthiers, revendeurs, distributeurs ; sociétés et artisans) et impliquées dans des circuits musicaux différents. Cette commission s’attache à présenter la cohésion et le dynamisme de la profession auprès des décideurs comme du grand public, tout en tissant un réseau d’informations interne aux adhérents de la CSFI. Son but est de donner une visibilité aux objectifs communs et aux actions d’une profession dont les acteurs sont des entreprises de formes et de tailles très diverses (importateurs, fabricants, luthiers, revendeurs, distributeurs ; sociétés et artisans) et impliquées dans des circuits musicaux différents. 
La Commission édite chaque année une revue intitulée Profession Musique qui est envoyée aux adhérents ainsi qu’à une large sélection de particuliers et d’établissements  impliqués dans la vie musicale (entreprises, écoles de musique, magasins de musique, rectorats, contacts dans les ministères…). Ceci fait près de 3500 destinataires au total. Ce magazine permet de faire un bilan sur l’année écoulée, de communiquer sur les actualités (produits et événements) des adhérents de la CSFI et participe à donner de la visibilité à la facture instrumentale dans son ensemble. 
En 2016-2017 la Commission 4 a lancé une campagne pour moderniser ses outils et améliorer encore ses échanges avec les adhérents de la chambre et le grand public. Un nouveau site Internet- plus moderne et responsvie - a vu le jour et un nouveau logo a été créé. 
Une newsletter a également été mise en place pour permettre à chacun d’être au plus près des actualités de la profession.
 

Commission 5 : Economie

  • Rapporteur
  • Jacques Carbonneaux (APLG)
  •  
  • Membres
  • Philippe Coutureau (Yamaha Music Europe)
  • Sylvie Irvoas (Buffet Group)
  • Thomas Ollivier (Yamaha Music Europe)

Travaux Commission 5
Cette Commission a plusieurs objectifs en lien avec les questions économiques. Ses principaux objectifs sont :Cette Commission a plusieurs objectifs en lien avec les questions économiques. Ses principaux objectifs sont :- une meilleure connaissance des professionnels de la facture instrumentale, qui relèvent de nombreuses formes juridiques différentes.- l’établissement de statistiques détaillées sur l’évolution du marché.- la diffusion des nouvelles mesures et informations importantes pour l’économie du secteur 
Grâce aux bonnes relations entretenues avec le Ministère de l’Économie - et plus particulièrement avec la Direction Générale des Entreprises – la Chambre Syndicale a obtenu le lancement d’une étude économique devant permettre l’Évaluation du marché de la facture instrumentale française.La Commission 5 suit cette étude de près en lien avec la Commission 2. Des membres de la CSFI – également membres de ces deux commissions – ont été nommés au Comité de Pilotage de l’étude. Lancée au mois de janvier 2017, les résultats devaient être publiés à l’automne 2017. Le cabinet d’études sélectionné pour ce travail est le Crédoc.

Commission 6 : Formation

Rapporteur

  • Le nouveau rapporteur de la commission sera bientôt nommé

Membres

  • Jérôme Selmer (Selmer)
  • Fanny Reyre Ménard (L'Atelier du Quatuor)
  • Mickael Walther (GPFO)
  • Jean-Yves Tanguy (Lutherie du Quatuor)
  • Nicolas Perrin (Lutherie du Quatuor)
  • Nicolas André (Buffet Crampon)
  • Jean-Charles Daveau (ITEMM)
  • Patrick Annett (Pianos Annett)

Travaux Commission 6
Les métiers de la facture instrumentale sont très divers et relèvent de techniques et de formations spécifiques. La commission a pour missions de s’informer des formations existantes, de veiller à leur pérennité et de participer, dans la mesure du possible, à leur amélioration. L’objectif premier étant que ces formations correspondent au mieux aux besoins des professionnels afin qu’ils puissent embaucher une main d’œuvre qualifiée et également que les étudiants, une fois diplômés, puissent trouver un emploi rapidement.Les métiers de la facture instrumentale sont très divers et relèvent de techniques et de formations spécifiques. La commission a pour missions de s’informer des formations existantes, de veiller à leur pérennité et de participer, dans la mesure du possible, à leur amélioration. L’objectif premier étant que ces formations correspondent au mieux aux besoins des professionnels afin qu’ils puissent embaucher une main d’œuvre qualifiée et également que les étudiants, une fois diplômés, puissent trouver un emploi rapidement.
En 2016-2017, la Commission 6 a décidé de se concentrer sur la formation pour les instruments à vent de l’ITEMM afin de voir de quelle manière elle pouvait être améliorée. L’objectif étant d’arriver à une sorte de modèle qui pourra ensuite être décliné pour les autres familles d’instruments.
[/bt_accordion]

 

Pour en savoir plus sur les commissions de la CSFI et leurs missions : 

 

 

Évaluer cet élément